jacinthe_rose_pale2

Texte chronique radio "Minute nature et bio", à écouter en podcast sur Hélène FM

Grecs et Romains cultivaient déjà les jacinthes, uniquement pour leur parfum !

Vers 1560, la culture de la jacinthe se généralise en Europe. Ce sont les jardiniers hollandais qui transformeront la minuscule Hyacinthus orientalis, originaire des régions méditerranéennes, en superbe hampe florale, très parfumée : la jacinthe hollandaise.

Au milieu du 18ème siècle, toute la noblesse Française fortunée se doit de posséder cette fleur : les oignons de jacinthes hollandaises se vendent alors à des prix… très mondains ! Madame de Pompadour, en fait planter des massifs entiers à Versailles et forcer des centaines, à l’intérieur du palais.

A la fin du 19ème siècle, on cultivait un impressionnant choix de jacinthes simples ou doubles. Au XXème siècle, elles deviennent accessibles à toutes les bourses…

 

En pleine terre, la jacinthe se plante de septembre à décembre. Veillez à ne pas laisser de poche d’air sous l’oignon lors de sa plantation, ce qui gênerait sa croissance.

Les bulbes peuvent rester en terre après floraison. Au fil des ans, les hampes sont moins grosses, mais de nombreuses tiges fleuries aux gracieuses clochettes, forment alors de belles masses, aussi parfumées que les «grandes».

 

 La jacinthe ne sert pas qu’à orner le jardin :

-- Autrefois, le bulbe des jacinthes des bois, riche en mucilage était utilisé pour obtenir de la colle ou pour empeser les vêtements.

-- En cuisine, on se sert des fleurs, uniquement. Oui c’est bon : leur parfum fait merveille dans les desserts, confitures et liqueurs, mais n'hésitez pas à ajouter une poignée de fleurs à une simple laitue, légèrement assaisonnée, ou avec une salade de fruits.

 

Alors, plantez vite ces belles et bonnes fleurs, odorantes messagères du printemps.

Vidéo : Floradiane sur M6 dans 100% mag

Livre "Mes bonnes plantes et mes bonnes herbes"- Pierrette Nardo-Floradiane