FLORADIANE jardin,cuisine,beauté: recettes nature et bio avec les plantes

07 janvier 2012

Travaux au jardin en janvier février

C’EST L’HIVER
LE JARDIN ET LA PLUPART DE SES OCCUPANTS DORMENT…

Moi aussi : actuellement, c’est MA période d’hibernation !
caissette_protectionDonc, je ne m’étendrais pas sur les travaux à faire maintenant : commandes de graines (avant que les variétés convoitées soient épuisées), nettoyage et graissage des outils (vous l’avez fait avant de les ranger en décembre…), vérification  des protections (voile hivernal, paillis, feuilles…) des fois qu’un coup de vent, ou chats coquins aient découvert les  plantes chéries !
Et puis, je ne vais pas non plus vous rappeler qu’on peut commencer à semer, sous abris et suivant régions : carottes, laitue de printemps (Gotte jaune d’or et autres), navets, radis… et aussi ail, échalote et oignon, fèves et petits pois…
Non, je ne vais pas vous rappeler la taille (a finir avant la fin mars : pensez au dicton « Taille tôt, taille tard mais taille toujours en mars ») des rosiers, arbustes à floraison d’été, arbustes à petits fruits et arbres fruitiers, ainsi que le chaulage pour ces derniers (à faire fin février début mars), si vous souhaitez tenter l’expérience. Et puis, traiter avec oxychlorure de cuivre ou bouillie bordelaise, les arbres fruitiers, y compris les pêchers, mi février à début mars (suivant régions). Dès que leurs feuilles apparaissent, pensez à suspendre des petits filets remplis de coquilles d’œufs crus (utilisés pour omelette par ex.) dans les pêchers et brugnoniers : cela leur évite la cloque.  
Bien sur, je ne parlerais pas des fleurs (ageratum, bégonias, œillets et roses d’inde, pétunias…) ni des  légumes d’été (aubergines, concombres, choux d’été, poivrons, melons, tomates…) dont on peut commencer les semis, au chaud, fin février. Il faut pouvoir ensuite les garder hors gel jusque début mai… Si vous n’êtes pas heureux propriétaires de serre chauffée, ne vous affolez pas : vous avez encore le temps… C’est vrai, dehors, en mars, on peut commencer à semer des clarkias, coquelicots, nigelles, pois de senteur…, et du coté des légumes, les premiers semis de betterave, carotte, cerfeuil, ciboulette, épinards, laitue, navet, radis salsifis et scorsonères… Mais tout ça, vous le savez… alors, je retourne bouquiner (et buller…) devant la cheminée !

caissettes_recupAh si, une dernière choses, juste avant d’aller me lover dans mon fauteuil préféré :
-- Commencez  tranquillement à mettre de côté :  les caissettes en polystyrène telles les grandes caisses à poissons (récupérées à l’espace poubelles des  marchés), et les petites caissettes (viande en grandes surfaces) : tout cela c’est parfaits pour les semis. Et puis aussi, les boites en plastique transparent (viennoiseries)  servant utilement, et longtemps (2 ans et plus… si vous ne marchez pas dessus !) de mini serres : ça vous évitera d’aller acheter en urgence 24 croissants, alors que vous êtes seul(e) pendant 8 jours…
-- Pour éviter l’herbe dans certaines allées, ou coins un peu difficiles d’accès, ou sont posés jardinières et pots de fleurs vides, caisses à poissons et autres « barda du jardin », j’utilise des plaques en isorel : je récupère, gratuitement, ces plaques dans les supermarchés ou elles servent de séparation aux packs d’eau. On peut marcher dessus, elles résistent 2 à 3 ans et laissent doucement passer l’eau. J’en ai mis le long d’une haie et chez mon père, idem : depuis 2 ans, nous sommes satisfaits de ces plaques. Depuis que je les ai « découvertes », elles sont aussi chargées de protéger le coffre de la voiture des salissures dues à mes transports divers et hétéroclites (algues, feuilles mortes, et autre fumier de cheval…).
Si elles ne sont pas mises à disposition (ce qui est le cas, avec caissettes et palettes,  dans une boutique bio ou je vais régulièrement), il suffit de les demander (s’il y a un employé à proximité…) sinon, quand je fais quelques courses, je « récolte » quelques plaques, et personne de dit rien (les caissières vérifient seulement qu’il n’y ai rien de glissé entre…). « Faites » aussi le derrière des grandes surfaces pour récupérer des palettes  (pour encadrer les tas de compost) ou des grands cartons…
des grandes surfaces de meubles et électroménager pour récupérer des palettes qui serviront à encadrer les tas de compost, de très grandes poches plastiques ou d’immenses cartons (plus faciles à maintenir sur le sol que les petits qui s’envolent facilement)…
Démarrez aussi la collecte des
Collectez aussi les caissettes en bois (légumes et fruits): elles protègent les frais semis des « labourages » des chats,  servent aussi de protection anti-froid et d’ombrières plus tard… En les collectant tranquillement, cela permet d’en avoir suffisamment de la même largeur, ou hauteur, pour couvrir tout le rang… et en retirant juste les fonds (qui servent pour allumer la cheminée), il reste un cadre protégeant les jeunes plantes et frais repiquages… des matoux !

Je vous laisse à vos fébriles et multiples activités : le chat attend mes genoux, le feu crépite dans la cheminée… et j’ai une flemme ENORRRME !!!  

Mes bonnes plantes et mes bonnes herbes  Purins et macérations
Cuisinons les fleurs


25 décembre 2011

Voeux

noel2008_chemineeA vous tous: que ce jour de paix se passe dans la paix et l'harmonie,

Que cette fin d'année ne soit pas trop chaotique, sans gros nuages noirs à l'horizon...

Que l'année nouvelle, toute proche maintenant, vous apporte beaucoup de petits bonheurs quotidiens, de moments forts et passionnants, de grandes joies et de bonnes surprises.

Heureux jour de Noël

Bonne année 2012

 

Posté par FLORADIANE à 10:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 décembre 2011

Message de paix

En cette fin d'année chaotique un peu partout dans le monde, et difficile pour beaucoup, écoutez, méditez et partagez ce superbe message.

Bonnes fêtes de fin d'année

Posté par FLORADIANE à 10:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 novembre 2011

Cadeaux pour Noël

pierrette_livres copieConcilier le plaisir et l'utile ?
Faire plaisir a maman, papa, fille adolecente ?
Rien de plus facile avec des livres adaptés aux gouts de chacun !

Pour "tout" savoir sur une centaine de plantes :Mes bonnes plantes et mes bonnes herbes

Pour traiter naturellement votre jardin : Purins et macérations

Pour de saines, savoureuses et économiques boissons : Mes tisanes bien-être

Pour inviter les fleurs dans vos menus quotidiens:Cuisinons les fleurs

Pour des recettes calines...:Les Recettes Amoureuses du Jardin Coquin

Pour des soins de beauté maison : Créez vos cosmétiques bio

21 novembre 2011

La Gazette des jardins n°100

Couv_gazette_100 100 de La Gazette des Jardins, que du bonheur pour tous les amoureux du jardin bio, d'échanges de "trucs" et tours de main et de récup: le tout offrant au final un beau et bon jardin !
Vous m'y retrouverez rubrique les vagabondages de Floradiane, avec "Le jardin anticrabe", que je développerai au fil des mois.
Pour ce n° 100, j'ai choisi un légume courant la carotte... et ses vertus anticrabe !
Et oui, le cancer pince de plus en plus de monde, et si les légumes ne "soignent" pas ce fléau, ils procurent un réel bien-être et apportent des forces pour faire face a cet alien que je connais bien...
Ce N° exceptionnel est en vente dans la plupart des points presse et sur abonnement.

Site de La Gazette: http://www.gazettedesjardins.com/



17 novembre 2011

Pollinisation et ses merveilles

Une spendeur: chaque image est un hymne a la nature, sa beauté et son amour infini

Posté par FLORADIANE à 10:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 novembre 2011

Velouté au potimarron et chataignes

potimarronComme promis ce matin, sur les ondes de France Bleu La Rochelle, qui m'a demandé s'il était possible de mettre du Pineau des Charentes dans une soupe, j'ai testé  une soupe au potimarron, a la châtaigne et au pineau des Charentes, qui jouera la vedette au diner comme au gouter.
Velouté de potimarron et a la chataigne
Ingrédients pour 4 personnes  :

Un gros potimarron: soit un bon kilo, une fois retiré les graines
Un demi litre d’eau
150g de châtaigne cuites ou 4 c. à soupe de flocons de châtaigne (en vente dans boutiques bio)
1 bel oignon
1 petit morceau de gingembre = environ une c. à café bombée de gingembre fraîchement râpé.
Huile, sel.
Facultatif : un petit verre de pineau des Charentes blanc, crème végétale d'épeautre ou d'avoine (en vente dans boutiques bio)

Préparation :
Retirez les graines du potimarron, qui ne sera PAS épluché. Coupez-le en petits morceaux. 
Emincez l’oignon et faire suer avec un peu huile. Ajoutez le potimarron et l'eau, faire cuire doucement pendant 20 min, en surveillant que la pulpe n'attache pas au fond de la casserole. Ajoutez les châtaignes (ou flocons) et le gingembre, puis laissez chauffer doucement le tout pendant 10 min.
Mixez, salez au gout
Ajoutez le pineau.
Servir bien chaud avec la crème dont chacun se servira au choix.

Version sucrée : Pas d’oignon ni de sel, mais une c. à soupe de miel (pour moi, c'est de châtaignier ou de forêt...)et du pineau des Charentes  rouge au lieu de blanc. Vous procéderez de même pour la cuisson et l'ajout des chataignes et gingembre.
Cet onctueux velouté sera alors servi en guise de dessert.
L’hiver, après une séance de ski,  ou une grande promenade dans la campagne gelée, cette revigorante soupe sera aussi très appréciée au gouter !!!

 L'un de mes livres: Cuisinons les fleurs
 Floradiane cuisine les fleurs - 100% mag - M6

 

31 octobre 2011

Jardin de sorciere

jardin_sorciereDe saison allez vous pensez... et bien non, ce jardin fantastique est sans doute ainsi depuis longtemps: je l'ai découvert mi-octobre, et pris  les photos à ce moment là.

 

 

 


jardin_sorciere_detail_oiseaux

Peut-être, la ou le propriétaire souhaite conserver ses légumes, lassé de leur disparition, car ce jardin de sorcière est au milieu de champs, a plusieurs km de toutes habitations et il y a une nationale pas loin...: outre une haie et des ronces, TOUT le terrain est clos de grillage et de barbelés: j'ai pris ces photos au travers des trous du grillage...


jardin_sorciere_entree

Quoiqu'il en soit, je trouve les épouvantails oiseaux très originaux et la mise en scène bien imaginée. Il est aussi possible que ce jardin soit la propriété d' une véritable sorcière, certains rites étant toujours pratiqués dans la campagne... cependant, je n'ai point vu de plantes traditionnellement associées à la sorcellerie.


jardin_sorciere_detail_faux

Attention a vous, car les faux croisées, en face de la porte d'entrée sont un symbole de mort: celui qui veut forcer l'entrée sait donc ce qui l'attend !!!


Retrouvez des plantes "magiques" et très utiles pour votre quotidien dans:

Mes bonnes plantes et mes bonnes herbes
Mes tisanes bien-être

 Floradiane cuisine les fleurs - 100% mag - M6
Floradiane présente quelques recettes de beauté - Silence ça pousse - France 5

26 octobre 2011

Courges et potirons... sur vêtements

Dire que je les aime, le mot est faible... en effet, je "cultive" aussi des potirons... sur mes vêtements !
Pour la création de mes vêtements, tout comme pour les légumes dans mon assiette, je suis aussi les saisons, ne portant pas les mêmes motifs et couleurs en automne qu'au printemps.

Un apercu de ma garde-robe automnale ci-dessous avec:
combinaison pantalon "Et ronds et ronds petits potirons" avec son chapeau potiron,
ensemble jupe Cendrillon avec une vue du dessus de la jupe étalée,
ensemble jupe "Vendanges": le tout se mangeant seulement des yeux.

J'ai aussi des vêtements avec pommes, feuilles mortes, et divers fruits d'automne...

Ma technique ? Les motifs, issus de dessins personnels,  sont appliqués avec points de broderie (à la machine, quand même), avant montage du vêtement (exemple avec une jambe ci-dessous).
Pour les motifs, je n'ai pas de limites... si ce n'est le temps: chaque vêtement représente un "certain" nombre d'heures (plus ou moins 3 semaines, a raison de plusieurs heures par jour).
Et, oui, je porte ces vêtements, qui passent sans problème a la machine a laver: être artiste n'empêche pas d'être pratique, et parfois... réaliste!

Et_ronds_ et_ronds2jpgcombinaison_potirons1combinaison_potirons2Chapeau _potiron_dessusCendrillon Vue dessusVendanges

Cendrillon

18 octobre 2011

Récolte courges,potirons et citrouilles

potirons_noixL'automne est la grande période pour la récolte des potirons, courges et autres cucurbitacées : amoureuse de ces végétaux, je n’échappe pas a cette belle récolte de saison, promesse de petites gourmandises ou grands plats familiaux pour l’hiver et le printemps a venir !

Comme je les apprécie beaucoup, j’en cultive plusieurs variétés : certaines étant plus favorables aux desserts, d’autres aux poêlées et d’autres aux soupes…
Une période de pluie étant annoncée pour les jours a venir, j’ai presque tout rentré à l’abri dans ma serre, ou les « pas trop secs » achèveront doucement leur murissement avant d’avoir les honneurs de la maison.
La récolte 2011 est particulièrement généreuse, et ce n'est pas moi qui m'en plaindrait: toutes les photos de ce message ont été prise il y a 2 jours ou ce matin, et dehors restent encore 5 buttenuts Waltham ainsi qu'une douzaine de petites (relativement...) courges Sucrine du Berry !

potimarronsRECOLTE : Quand et comment récolter les courges et potirons ?
Les fruits commencent d’êtres mûrs dès le mois de septembre mais l’idéal est de les cueillir lorsque le pédoncule et feuillage sont bien secs : cela leur assure une meilleure conservation hivernale.

Si les courges spaghetti et potimarrons peuvent être souvent récoltés dès le mois d’aout, la plupart des courges et potimarrons sont généralement récoltés en octobre, la récolte se faisant impérativement avant les premières gelées.
Autant que possible, récoltez de préférence par une belle journée ensoleillée, et avant une période pluvieuse annoncée : plusieurs jours de pluie d'affilée gorgeant d’eau les fruits qui risquent de moins bien se conserver…

patissons_cuisineMis a part les potimarrons qui ne dépassent guère février (et encore…), la plupart des courges et potirons peuvent se conserver pendant près d’un an, dans un endroit sec à une température allant de 10 à 20°C.
Après le passage dans la serre, je conserve dans ma salle a manger et cuisine, les petits et moyens les plus ornementaux, participant ainsi au décor d’automne et d’hiver. Dans une autre pièce, avec les noix et fruits, sont rangés les « poids lourds ».
Avant de les ranger, je les inspecte tous, afin d’en éliminer les éventuels insectes et mini-escargots, puis retire toutes traces terreuses avec un chiffon humide avant de les essuyer avec un tissu bien sec : ils sont ainsi parfaitement propres, et même un peu lustré, leurs lumineuses couleurs valorisées.

courge_haieTout les jardiniers savent que les cucurbitacées sont des cavaleurs grimpant, quand le jardinier(ère) n'y prend garde, là ou ils ont envie: cette année, malgré une relative surveillance des tiges vagabondes, il en est un qui à élu domicile dans la haie, à plus d'un mètre du sol... Ayant souhaité conserver ce beau fruit, prometteur de généreuses soupes familales, je lui ai installé un soutien, a bonne hauteur, pour qu'il puisse arriver à maturité sans s'écraser au sol avant...

2 de mes livres, ayant  jardin et jardinage pour thème:
Mes bonnes plantes et mes bonnes herbes

Purins et macérations


Floradiane cuisine les fleurs - 100% mag - M6
Beauté par les plantes, Silence ça pousse  France 5

04 octobre 2011

Plantes et santé magazine

plantes_sante_octobre_2011Dans le magazine Plantes et Santé du mois d'octobre, retrouvez moi, rubrique jardin médicinal, avec une grande amie des femmes et de leurs maux spécifiques: l'armoise.
Il y a un petit moment que je n'ai pas présenté cette revue mensuelle, avec laquelle je collabore depuis septembre 2007.
Plantes et santé, comme son nom l'indique, est entièrement consacrée à la phytothérapie: c' est une mine de conseils pratiques sur l’utilisation des plantes à des fins thérapeutiques.
Tous les mois, dans la rubrique jardin médicinal, je presente une plante avec son histoire, sa culture et ses usages (avec recettes).

Le site de la revue Plantes et Santé, c'est ICI

Pour s'abonner, c'est LA

Beauté par les plantes - Silence ça pousse - France 5

Mes bonnes plantes et mes bonnes herbes Mes tisanes bien-être

26 septembre 2011

Angers, Bibliothèque du Lac de Maine, animations Pierrette Nardo

fleurs_crystaliseesHabitants(tes) d'Angers, ce mercredi, je serais à la Bibliothèque du Lac de Maine avec ateliers enfants le matin et 2 ateliers pour adultes (cuisine des fleurs et beauté par les plantes) l'après-midi.
Renseignements CLIC ICI

Cuisinons les fleurs

Beauté par les plantes

Vidéo de mon passage dans "Silence ça pousse" ou je présente quelques recettes de beauté avec les plantes, avec les résultats visibles sur mes cheveux et peau.


Deux de mes livres, ou vous trouverez de nombreuses recettes de beauté avec des végétaux cultivés ou sauvages: Mes bonnes plantes et mes bonnes herbes
Mes tisanes bien-être

22 septembre 2011

Beauté avec les plantes

peche_masque_farineJ'ai recu ce jour un mail me vantant les vertus des produits DE BEAUTE a la bave d'escargot ou au venin de serpent...

Peut-être ces produits sont-ils très efficaces, tout comme ceux de grandes marques très luxueuses (et très chères) à la chitine ou chitosan (provenant des rebus de l'agro-alimentaire, il faut le savoir...), mais POURQUOI se servir encore des ANIMAUX pour cela ?

Je ne suis pas végétarienne (viande ou poisson 1 à 2 fois par semaine, au quotidien, c'est éffectivement des repas végétariens; vous saurez tout sur moi!), mais diantre, pourquoi utiliser des animaux pour "se faire belle" ???

Tant qu'a faire, pourquoi pas les bains de sang d'enfants de la comtesse Bathory ???

Bref, je préfère les PLANTES, qui ont des effets réellement visibles, et qui bien que vivantes, ne souffrent pas en mourant comme c'est le cas pour les animaux !

Voir le résultat, sur moi, des soins de beauté avec les plantes:
Beauté par les plantes - Silence ça pousse - France 5

L'un de mes ouvrages: Mes bonnes plantes et mes bonnes herbes

20 septembre 2011

Festifolies - Saint Aignan de Grandlieu

affiche-des-Festifolies

Ce week-end, retrouvez moi, près de Nantes, aux Festifolies de Saint Aignan de Grandlieu.

J'y animerai des causeries et ateliers sur les fleurs comestibles, et aussi légumes anciens, plantes sauvages... mais si vous préférez de parler de vos rosiers: pas de problèmes, que ce soit pour les traiter ou utiliser leurs roses en cuisine ou soins de beauté, je vous transmettrai des recettes !

Samedi 24 et dimanche 25 septembre 2011
de 14h30 à 18h30 le samedi et de 10h à  18h le dimanche

"Festifolies" - 44150 Saint Aignan de Grandlieu
Renseignements, tél:02 40 26 44 54 - MailSite



Fin »