L'été semble s'éterniser... pourtant nous sommes en octobre, et il y a encore fort à faire au jardin !
Petit tour des travaux du mois, avant que les pluies d'automne ne vous empêchent de pointer le bout de votre nez dans le jardin...

cerisier_japon_tapis_feuillesDU COTE DES FLEURS :

C'est une bonne période pour préparer de futurs massifs : soit vous recouvrez la terre de cartons puis de terreau (et au printemps, cet espace sera naturellement bien ameubli)) soit vous travaillez la terre avec une bêche (à dents) sans la retourner, juste pour l'aérer, sauf si bien sûr il est nécessaire de retirer quelques pierres très gênantes.
-- Faites les derniers semis de capucine, lavatères, mufliers, pois de senteur, pieds d’alouette…
-- Ratissez les feuilles mortes et mettez-les en tas, si elles ne sont pas malades : elles fourniront un excellent terreau en quelques mois. Si elles sont malades, brûlez les, et récupérez la cendre, excellent amendement pour les planches (du potager) destinées aux pommes de terre, par ex. ou autour des arbres fruitiers.
-- C'est le bon moment pour utiliser du fumier qui va aider la terre a constituer une bonne couche d’humus. Le fumier déshydraté ou bien mûr sert également de paillis aux plantes arbustives.
-- Préparer les protections : tunnel, voile hivernal…, car il peut être urgent de s'en servir.
-- Arracher les plantes annuelles complètement défleuries et remplacer les, éventuellement, par des  pensées, potées de chrysanthèmes décoratifs, bruyères, cyclamens….
capucine_apres_pluie-- Vous pouvez couper les tiges des vivaces qui sont défleuries, si vous souhaitez un aspect très net dans vos massifs. Sinon laissez les vivaces entières, le nettoyage sera fait au printemps : toutes ces tiges servant l'hiver de refuge à des insectes et petits animaux. Par un ailleurs, ces tiges forment une sorte de microclimat, et il me semble que les vivaces sont beaucoup plus belles au printemps, car ayant moins souffert de la gelée, le cœur étant protégé par les tiges et feuillages secs. De plus, quand il y a du givre, c’est magnifique !
-- Rentrez les bulbes d'été. Arracher les à la fin du mois (bégonias tubéreux, cannas, dahlias, glaïeuls...) nettoyer les,  les avant de les entreposer dans du sable ou de la tourbe bien sèche
-- Débarrassez les jardinières et balconnières des annuelles défleuries.
-- Nettoyez le sol des massifs destinés à recevoir des bulbes et commencez la plantation des fleurs bulbeuses.
Continuer de préparer les trous de plantations à l'avance ce qui permet à la terre de prendre l'air.
Mettre en place les vivaces et où transplanter les grosses touffes après les avoir divisé.
-- Commandez les arbres et arbustes d'ornement à feuilles caduques : ils seront mis en place durant l'hiver.
-- Faites la dernière tonte de la pelouse, à la fin du mois, en coupant l'herbe assez courte.
-- Réchauffez la serre de façon à ce que la température nocturne ne descende pas au-dessous de -10°.
-- Limitez l'arrosage des cultures, et n’arrosez surtout pas le soir.
-- Éclaircissez les plantes aquatiques et retirez les feuilles malades ou pourries de façon à garder l'eau du bassin limpide.
-- Si vous avez un petit bassin, posez un filet au-dessus, de façon à récupérer facilement les feuilles mortes.
Cessez toute distribution d'engrais vers le début du mois d'octobre sur les plantes encore en végétation.

courges_spaghetti_recolteAU POTAGER :
-- Semez en pleine terre et en place : choux pommés précoces, épinards, mâche (jusqu'aux 15), petits pois (à bonne exposition et en sol léger).
-- Semez en pleine terre en pépinière : chou-fleur, salades de printemps (prévoir éventuellement des protections pour l’hiver).
-- Semez sous abri : carotte à forcer, laitue de printemps et d’hiver.
-- Planter : l’ail rose en terre légère, choux de printemps (profondément), laitues de printemps (en prévoyant des protections), laitues d’hiver, oignon.
-- Faites blanchir les Cardon, céleri, chicorée, endives (qui sont mises à forcer à la cave dans un lieu sombre).
-- Buttez les artichauts et recouvrez-les d'une litière de paille, à la fin du mois, dans les régions fraîches.
-- Coupez les asperges, brûlez les tiges et débuttez les plantations. Terreautez légèrement l'oseille, ce qui en prolongera la récolte.
-- Récoltez tous les légumes racines : en régions froides, entreposez les dans une cave. Seuls les choux divers, les poireaux, la mâche, l'oseille, reste en place ainsi que des légumes qui blanchissent. Toutefois, en région douce, les légumes racines pourront rester en terre, sous réserve d’être protégés avec un matelas de feuilles, des fougères sèches, un voile d'hivernage…
pommes_grand_alexandre-- Ramassez les tomates vertes . Celles qui commencent à colorer finiront de mûrir derrière une fenêtre, les autres termineront en confiture.
-- Continuez de ramasser les feuilles mortes. Mettez-les en tas, ou dans des sacs plastiques (percés de quelques trous avec une fourche) pour former du compost, si elles ne sont pas malades,  sinon brûler les. Des feuilles mortes, et saines, peuvent aussi servir de protection hivernale, toutefois il faudra prévoir quelques planchettes de bois à poser dessus à fin qu'elles ne s'envolent pas !
-- Nettoyez les arbustes à petits fruits : faites une « pré-taille » en éliminant les rameaux mal placés ou devenus très hauts. Ramassez les feuilles.
-- Ramassez tous les fruits véreux ou malades ainsi que ceux qui se momifient sur les arbres.  Dès le début et pendant la chute des feuilles,  traitez les arbres fruitiers avec de l’oxychlorure de cuivre, (moins toxique que la bouillie bordelaise).

Mes bonnes plantes et mes bonnes herbes